Les clés du royaume

C’est le genre de roman que l’on ne penserait jamais lire… Le genre qui nous tombe dans les mains sans trop savoir pourquoi. Une visite, un départ, entre deux un “tiens j’ai fini ce livre, ça t’intéresse de le lire?”. Et au final une très bonne surprise!
Ce livre raconte l’histoire d’un pauvre prêtre du début du XXième siècle.
Loin des clichés de la foi prônée par son Eglise, le héros de ce livre va nous amener au travers de sa vie, de ses actions, de son travail de missionaire en Chine et, surtout, de ses problèmes, à nous demander quel est le véritable intérêt à vendre la religion comme un paquet de lessive.


La façon de raconter d’A.J. Cronin m’a fait vibrer, la façon dont vit le père Francis Chisholm est telle qu’on redécouvre à travers lui qu’il est parfois mieux de vivre en suivant ses convictions sans céder à la facilité de la première victoire.
C’est très dur de résumer ce qu’on éprouve en lisant ce livre, tant de malheur, de pauvreté pour un seul homme qu’on se demande s’il n’est pas simplement naïf, mais non, il croit, simplement…
Un des plus beaux romans que j’ai eu à lire.
Merci Tiphaine de me l’avoir prêté!

26. February 2006 by admin
Categories: Vu, Lu, Entendu | Tags: , , | 2 comments

Comments (2)

  1. A.J. CRONIN fait parti de ma bibliothèque … et bien d’autres livres supers beaux ausssi !!!!!!!!!!
    NON MAIS !!!!!!!

  2. Non???
    Hé bé, on en apprend tous les jours, va falloir que je te les pique alors!!

%d bloggers like this: