Cambodge – partie 1 – Voyage et arrivée…

Bonjour! Je suis bien arrivé : vivant mais liquéfié, il va me falloir un peu de temps pour m’habituer à la température et à l’humidité dans l’air 🙂
Les 15h de voyages se sont bien passées, 2 heures de sommeil en tout, le dé calage… Dans l’avion j’étais à côté d’un couple de jeune mariée qui partait faire leur lune de miel à Bali (pour info j’avais deux avions : un jusque Taïwan et l’autre jusque Phnom Penh au Cambodge) et entre deux avions j’ai rencontré une demoiselle qui allait voir ses grands parents au Cambodge. Puis j’ai été à côté d’une mère cambodgienne qui revenait des USA où sa fille habite et qui a un peu discuté avec moi. 🙂
Plutôt sympa tout ça.


Vue de l’avion d’Eva Air, quelque part au-dessus l’Europe…

Je ne sais pas si l’on ressent cela à chaque fois mais quand l’avion survolait Phnom Penh pour atterrir et que je voyais les bras du fleuve avec les maisons, les rizières, les cabanes… Je me suis vraiment senti heureux d’être là : seul, au bout du monde (si, si, quand même 🙂 )… Bon ce n’est rien comparé à se retrouver dans la ville 😀


Les formalités douanières accomplies, Gérard, la personne qui a proposé de m’héberger ici m’attendait à l’aéroport pour m’emmener chez lui et sa femme, Claude. C’est un sympathique couple de retraité qui sont venus ici pour 2 ans en tant que bénévole pour Enfants du Mékong. Ils ont énormément voyagé (il était commandant dans la marine). En tant que bénévole ils ont une maison et une chambre+sdb+ventilateur (le grand grand luxe ici) pour recevoir à l’occasion des gens comme moi 🙂

Donc ma première expérience dans la ville est ahurissante, je l’avai lu, mais le voir est encore plus fort : des voitures, des motos taxi (“moto dop”), des “tuktuks”,des vendeurs de journaux… Il y’a de tout ici qui se croisent, s’entrecroisent… Et, pour l’instant, sans trop de heurts.

La fatigue dû au décalage horaire était assez impressionante, on m’a conseillé d’attendre au moins 20h du soir avant de me coucher, pour que je rattrape vite le décalage, j’ai tenu jusque là mais une fois allongé… RRzzRRzzz 😀

Une soupe servie à bord de l’avion.

Bon, hier entre mon arrivée et mon couché j’ai quand même pu avoir droit à un petit tour dans la ville : où retirer de l’argent sans trop de frais, où avoir des médicaments sans trop de risque… Et puis surtout un tour au marché russe où l’on trouve de tout : fringues, bouffes, souvenirs, scupltures… C’est un marché couvert étroit et sombre où les vendeurs se regroupent par secteur, la partie bouffe est hallucinante : des morceaux de poisson étalé en vrac sur des planches en bois, la viande c’est le même genre, il y’a même des oeufs déjà cassés dans des petits sachets en plastiques… L’odeur me faisait penser à la ferme familiale (des arrières grands parents), surtout dans la partie où vivait les cochons, c’est très surprenant.
Mais j’y retournerai bientôt car il va me falloir des habits pour le reste du séjour.

Ce matin un des bénévoles, Olivier, est venu me prendre pour m’emmener au CIST (l’école d’info où je vais travailler) en mobylette : ici c’est un modèle classique où vous rajouter une deuxième grand selle à l’arrière et sur cette banquette vous mettez entre 3 et 5 cambodgiens ou 2 européens (et encore, des petits modèles). C’était assez grisant : la seule protection était le masque anti-grippe aviaire que nous avait filé la boite il y’a moins d’un an, au moins ici il se révèle pratique contre la poussière et les gaz d’échappements! 🙂
Dommage, je n’ai pas osé sortir mon appareil photo pour ma première virée en mobylette, mais la prochaine fois peut-être…

Les cambodgiens sont impressionants quant à ce qu’il s’agit d’optimiser la place sur une mobylette : bidons, frigos, famille entière… Tout y passe!

Ah, et dernièr chose : on se fait appeler de tous les côtés pour acheter des tonnes de trucs ou pour être emmené en moto-dop : mais toujours avec le sourire, et si on répond “non” avec le sourire, alors ça se passe très bien 🙂

Allez je vous laisse mon travail va commencer ici et si je continue on ve me dire que je fais pire que Marie! :p La prochaine j’essaye de mettre des photos!

A+

01. October 2007 by admin
Categories: Voyages | Tags: , , , , | 2 comments

Comments (2)

  1. très beaux commentaires,
    je t’envie,
    profites bien de cet incroyable voyage.
    bises de ta Bretagne.

  2. Oooohhh oui alors 😀

%d bloggers like this: