Cambodge – partie 4 – La nuit

Une petite ballade nocturne?
Hier soir je me suis balladé dans les rues de Phnom Penh histoire de voir à quoi ressemblait vraiment la ville car pour l’instant je n’avais eu l’occasion de voir que depuis l’arrière d’une mobylette…

Tout avait bien commencé, on m’a déposé devant un restau de cuisine Khmer, ambiance super sympa, des tables basses et des coussins une ambiance feutrée et dîner sur la terrasse du premier. J’ai pris un truc (oui, oui, un truc!) qui était composé de gallettes de riz soufflées et d’un bol avec un mélange de fine lamelles de porc, de cacahuetes, de sucre et d’autres trucs dont je ne sais pas trop le nom mais qu’Elodie aurait deviner en deux- temps quatres cuillères à confiture…
Bref, c’était super bon en tout cas! 🙂


Le plat et l’ambiance 🙂


Ensuite grande ballade dans Phnom Penh city : et là, vraiment, je ne sais pas comment dire… Depuis le début de mon séjour je n’ai pas pris le temps de me ballader, mais là je dois dire que j’en ai pris plein les yeux, et pas que les yeux d’ailleurs.


Le monument de l’indépendance

Je savais que c’était un peuple pauvre mais je n’avais jamais vraiment réfléchi à ce que devait être la vie des plus pauvres.
Du coup j’ai marché, marché dans ces grandes rues sales où les poubelles se mélangent avec le sol, où l’odeur n’est pas habituelle… Certaines personnes dorment à même le sol, d’autres dorment sur leur TukTuk, d’autres encore ont des hamacs qu’ils posent là où ils peuvent, la plupart dorment sur leurs lieux de travail. Les enfants jouent au milieu de la rue entre les voitures…
Devant un bar j’ai vu le panneau “Weapon Here”, comme dans Lucky luke…
Ce que je dis est peut-être naïf mais je ne m’en étais pas rendu compte à ce point là… Hé oui… Derrière leurs sourires il y’a une autre réalité.
Entre les Pickup des riches cambodgiens et les vélos des plus pauvres le creux est énorme!


Phnom Penh est la capitale du néon, il y’en a partout!

Je trouve quand même ce pays toujours aussi hallucinant, mais ça m’a fait un peu redescendre de mon nuage, au bout d’un moment j’ai succombé à un taxi-dop qui m’a ramené chez moi.
En arrivant je me suis senti tellement sale que j’ai pris un bain d’eau froide (oui, il y’a toujours que ça) pour m’enlever cette impression de poisseur!

Mais ne vous en faites pas je survivrai 🙂
Le travail avance et c’est bientôt le WE (au CIST le WE c’est le samedi midi 🙁 ) et puis ce WE je compte aller me ballader dans les marchés du centre histoire de me refaire un stock de fringues car le peut que j’ai emmené est bientôt à laver… Et ici comme c’est plus simple d’acheter que de laver…

Aller promis j’essaierai de marchander des trucs de fou pour les plus gentils d’entre vous!

04. October 2007 by admin
Categories: Voyages | Tags: , , , , , | 2 comments

Comments (2)

  1. super!!!!!!!
    Trinity, moi et Elodie sommes les plus gentilles 😀
    comme pour l’Inde, curiosité, respect et parfois humilité sont de mise :-/

  2. Nous verrons ça 😉

%d bloggers like this: