Cambodge – partie 12 – La décharge et le travail de PSE

Allez, ça y’est ma dernière journée is over! Finish! Finito! I go home! 😀
Le site est finie, la doc, bon, mériterait un peu plus de fignolage mais je n’ai plus le temps et ça devrait aller comme ça…
Vous pouvez donc allez voir mon travail de deux semaines ici : Le site des anciens du CIST! Bon uniquement la partie publique, désolé 🙂
(D’ailleurs Hélène tu remarqueras qu’il est fait à base de Joomla 😀 Donc si vous cherchez un expert Joomla dans ta boîte, ben, je suis là 😉 )


Ouh, c’est menaçant ça 🙂

Je m’en vais demain midi, d’ici là le sac à faire ensuite un petit pot d’adieu et puis dodo… Demain matin TukTuk avec deux autres français jusque l’aéroport direction Taïwan où m’attendent 7h de transit… Et arrivé à Paris à 7h20 heure locale (donc retirer 5h par rapport à ici pour le temps de vol).
La semaine prochaine j’essaierai d’écouler le nombre de photos (Chef Matthieu : record du jamboree battue : 1707 photos et il me reste encore une carte :p) impressionant que j’ai pris (je trierai avant, oui, promis :p )


Et puis voilà quoi… Alors passons au stock de photos du jour! Ce matin, tôt, nous sommes allés visiter une décharge, et oui, ici les décharges se visitent… Bon en fait c’est pas très drôle : il s’agissait de découvrir le travail de l’association “PSE / Pour un Sourire d’Enfant” qui oeuvre à sortir les enfants qui travaillent dans les décharges avec leurs parents à la recherche de plastique ou de métal pour les revendre aux kilos.


La décharge à ciel ouvert.

Et puis tout autour de la décharge des habitations, des déchets récupérés.


Nous voilà donc chaussant nos bottes pour aller gadouiller et nous rendre compte par nous même de tout ça.


PAs très ragoutant, hein?

Voici donc quelques photos de ce que l’on a vue :


Les camions poubelles déchargeant leurs récoltes.



Il faut faire attention ici : les engins ne regardent pas forcément derrière eux…


Il y’a des jeunes qui y travaillent



Le travail n’est pas facile.



Et pourtant dans tout ça on retrouve des enfants, qui, comme partout dans le monde, reste des enfants : heureux, rigolant et attachant. On comprend pourquoi l’humanitaire est là et ça donne envie d’en faire plus!


Des enfants dans un atelier de lavage de plastique.


des frères et soeurs.


Des enfants dans la rue.



Et puis dans l’enceinte de PSE où certains enfants on la chance de vivre,m anger et de recevoir une éducation.


En attente du petit déjeuner


En cours.




Bref, une matinée très intéressante où l’on se rend compte que beaucoup de travail est fait mais qu’il en reste encore beaucoup à faire!

PS : Elodie, Mutti, ne vous en faites pas, je n’ai pas décidé de signer (pas tout de suite en tout cas 😉 ) et je reviens bien en France comme prévue 😀

18. October 2007 by admin
Categories: Voyages | Tags: , , , , , , , | 4 comments

Comments (4)

  1. ton P.S. me rassure car je me suis faite cette réflexion en lisant tes écrits … comme tu nous connais bien, (et vice-versa !!!) …

    tes photos d’enfants sont belles et émouvantes, en tous les cas moi j’ai été très émue.

  2. Heureusement que tu rentres !
    Surtout qu’aujourd’hui c’est quoi…… ?? C’est ton anniversaire !! Bon anniv’ et à bientôt pour fêter ça et pour le visionnage des 1707 photos !

  3. LN > Merci 😀

    Mutti > 😉
    Oui les photos sont émouvantes : le "pire" c’est vraiment qu’il y’a une décharge à 5 mètres de ces sourires d’enfants…

  4. Oui c’était très émouvant, j’y étais cet été en juillet dans le carde de l’association PSE, j’avoue que c’est vraiment intolérable de voir cela nous sommes au XXIe siècle et on a l’impression d’être au moyen age. heureusemet que “Papy et Mammy sont là pour donner de l’espoir a tout ces jeunes Un grand MERCI a Papy et Mammy et sans oublié aussi mon ami le Père Renaud De La Sougeolle qui m’as fait découvrir ce magnifique pays merci pour tout.

%d bloggers like this: