L'Etoile – rêve ou réalité ?

Hier soir j’ai été convié à la soirée de mon ancien projet (merci à eux). La soirée se déroulait à l’Etoile (mais si, l’Etoile, vous savez, un des bars/boîtes branchés que l’on trouve aux abords de la place de l’étoile près des Champs Elysées…) et il est vrai que c’était la classe : serveur tout en noir, table en rond avec bougie, Arc de Triomphe en fond. Le cadre y est et l’ambiance aussi.

Comme vous vous en doutez on ne va pas dans un établissement tel que celui là sans se dire que l’on a un peu de la chance tout de même. Mais, car il y’a toujours un “mais”, c’est bien gentil tout ça mais (j’y viens, j’y viens) c’est horriblement cher !

 


 

Là vous allez me dire : gros malin c’est ton ancien projet qui payait ! Oui mais justement j’aurai préféré que ça aille ailleurs cet argent ! Car oui la nourriture était délicieuse (même si “Faux filet à la Normande, sauce réduite béarnaise et son émincé de pommes de terre finement écrasé” c’est simplement un steak purée, hein, non mais ! On ne me l’a fait pas à moi ! 😉 ), oui le vin était pas mal du tout. Mais c’est très cher et le service n’est pas vraiment là non plus : on nous a servi des bouteilles déjà débouchonnées et on a eu quand même droit à la cérémonie du “ouiii je gooouuuttee leee vviiinnnn” alors que dès le départ cette cérémonie est faussée ! Au prix du repas ils peuvent au moins respecter les coutumes ! Car une bouteille ouverte ne garantie pas que le contenant est le contenu (et inversement) mais je ne vous apprends rien…

Ensuite descente au “dancing”, où nous attendent de sympathiques serveurs bodybuildés, je vous passe la surprise de la carte (j’étais encore naïf) et j’ajouterai juste que gonflée le prix d’une bouteille de 200 euro simplement pour des glaçons, un jus de fruit et des étincelles c’est un peu abusé ! Mais je présume que c’est partout pareil…

Voilà au final une soirée très sympathique entre collègues mais un peu gâché par cet environnement de décor et de paraître. J’ai apprécié le repas et le champagne mais il y’a toujours cet arrière goût de gaspillage et de penser que tout argent pourrait aider à autres choses !

Quoi ? Oui, sûrement que ma mission au Cambodge et celle actuelle pour Unicef exacerbe un peu toute cette différence, mais je reste persuadé que l’on ne gagne rien de bon (si ce n’est des contacts…) dans ce genre d’endroit. Rien ne vaut un endroit un peu plus “populaire” où l’on se sent moins observé et surtout plus à l’aise avec soi-même.

19. February 2008 by admin
Categories: PhotoBlog | Tags: , , | 2 comments

Comments (2)

  1. bienvenue dans le monde relation et se vendre !!!

    c’est la loi !!!

    je n’ai pas encore vu du juste milieu là – dedans !!!

  2. Oh tu sais, c’est un peu mon métier ça : réseau et apparence 🙂

%d bloggers like this: