J'irai dormir à Hollywood, et vous ?

Antoine de Maximy c’est un peu le mec qui fait rêver, le vrai explorateur des temps moderne : quelques caméras, un sac à dos et hop, c’est parti, il va à la rencontre des autochtones, il ne se contente d’ailleurs pas de seulement les rencontrer, il essaye de dormir chez eux. Sa phrase récurrente, après une bonne soirée passé chez quelqu’un, est “J’ai mon sac de couchage pas loin, je peux dormir chez vous ?”. S’en suit toujours le regard interrogateur de la famille “mais qu’est-ce qu’il me veut celui-là ?” et puis au final la sympathie, l’hospitalité déjà bien entamé, prend en général le pas et le voilà dormant chez vous à Tokyo, au Cambodge (mon préféré 😉 ) en Afrique ou en Alaska, peu  importe… C’est le principe de “j’irai dormir chez vous“, émission passant sur Canal+ et puis France5. Une dose de diplomatie, de culot et surtout de sourire.

Fort de son succès télévisuelle, Antoine de Maximy s’est lancé l’année dernière dans un roadtrip au volant d’un corbillard (!) en Amérique, “J’irai dormir à Hollywood“, allant de New-York à Los Angeles en passant par la Nouvelle-Orléans. Un voyage qui va lui permettre de filmer quelques 200h de vidéos et rencontrer des tas de représentants de cette nation que l’on voit habituellement par le prisme d’Hollywood et c’est là que ce film puise sa force : nous faire découvrir l’Amérique avec non pas un américain type mais des américains, tout au long de son roadmovie le réalisateur-caméraman-perchiste-régisseur-(etc…) va rencontrer des New-Yorkais un peu spéciaux, une famille Cajun, des Amish, un quartier noir de la Nouvelle-Orléans, des indiens Navajo, des habitants d’Hollywood de toutes sortes et j’en passe…

1h40 de voyage rythmé pour aborder la complexité de ce peuple, et ce en toute simplicité, on suit ça avec intérêt et on sent la tension ou l’émotion au moment où il le faut. Sans jamais se moquer ou tomber dans le sentiment bon marché. 1h40 qui, au passage, passe beaucoup trop vite ! Mais loi du cinéma oblige : il ne faut pas faire trop long, alors vivement la sortie en DVD pour les bonus !!! 😀

Chanceux, j’y suis allé vendredi dernier pour une avant-première -le film sort mercredi prochain- et j’ai eu la chance d’assister au débat avec Antoine de Maximy -condamner à porter ses caméras et une de ses éternelles chemises rouges- et écouter ses réponses sur son non-documentaire : c’est un roadmovie. Ainsi j’ai pu savoir qu’il avait en fait 7 chemises rouge, c’est plus pratique pour le montage final de l’émission il paraît, que chaque personne dans le film a signé son papier d’autorisation de diffusion, qu’il n’est pas inconscient et qu’il a appris à mesurer le danger. Bref, foncez le voir au moment de sa sortie vous ne pouvez que passer un bon moment au cinéma !

Petite note sur la musique du film, rassemblée par Béatrice Ardisson, et qui est vraiment sympa avec plein de reprises de grands classiques américains et d’autres musiques moins connus mais tout aussi bien. A noté aussi la présence de Fabrice Viel (auteur du générique de “J’irai dormir chez vous”) sur quelques morceaux de cette bande son.

Vous l’aurez donc compris voilà un film auquel je mets un 9/10 haut la main !!

Et vous, irez-vous ne pas dormir au cinéma ?

Pour continuer la lecture :

About shigaepouyen

Aventurier à l'Opinel, mono-maniaque à temps partiel, chef de projet mobile le reste du temps.

17. November 2008 by shigaepouyen
Categories: Voyages, Vu, Lu, Entendu | Tags: , , , , , | 3 comments

Comments (3)

  1. Pingback: www.fuzz.fr

  2. Je viens juste de valider le trackback … il était perdu dans les limbes de wordpress … merci. Je n’ai pas encore pu voir le film mais je compte bien y remédier rapidement ^^

  3. Pas de problème, merci 😉

%d bloggers like this: