iPhone Your Life, et vos amis

Le truc marrant depuis que l’iPhone est sorti, et encore plus que depuis le succès de l’iPod, c’est que j’entends de moins en moins de sujet traitant de l’inutilité d’avoir un Apple par rapport à un PC. Bon, il y’en a toujours, mais moins.

par K!T (c) Flickr

iPod et iPhone

L’iPod a eu son petit succès mais comme lecteur MP3/multimédia, il a sûrement servi de porte d’entrée (produit d’appel dit-on dans les milieux autorisés) pour un grand nombre, mais c’est tout, c’était de la musique. L’iPhone, quant à lui, et je ne parle pas de l’iPod Touch qui n’est -pour moi- qu’un iPhone manchot, a apporté le vrai savoir Apple : une ergonomie eprouvée, une simplicité d’utilisation et surtout une intégration avec son système d’exploitation OS X (qui est d’ailleurs aussi utilisé sur l’iPhone). Le tout dans une boîte aussi grande qu’un Moleskine : Palm le faisait, Apple l’a fait, mieux.

Synchronisation

Mais si ce n’était que ça cela ne justifierait pas cet engouement, non, à ce système de base, qui comprend déjà une synchronisation totale avec mon agenda, mes contacts -notamment grâce à MobileMe-, mes mails, ma bibliothèque multimédia et mes photos ! A ce système il faut donc ajouter : les applications tierces, des “Apps”, non Apple et répondant à une charte précise, offrant une intégration non pas seulement avec son ordinateur mais également avec toutes nos services en ligne ! Le tout sans passer par son poste fixe comme on le faisait avec un Palm. Quand j’ai été sans Powerbook durant quasiment un mois et demi j’ai pu tenir à jour environ 75% de mes données avec mon iPhone !

Accès aussi par le navigateur interne, Safari, qui propose du vrai internet, pas une adaptation pour mobile et des applications tierces, directement installées sur l’appareil.

(c) Gizmodo

Applications tierces

Cet outil est devenu un vrai compagnon qui a su trouver, voir prendre sa place, parmi mes divers carnets et bloc-notes (aussi bien physiques que logiciels). Et depuis l’arrivée de ces fameuses “Apps” disponible sur l’App Store, gratuite ou quelques euro, son importance à encore grandi ! Je peux maintenant mettre à jour ou suivre ma ToDo list grâce à RememberTheMilk, mes notes grâce à Evernote, mon Twitter grâce à Twitterriffic, mes RSS grâce à NetNewsWire, les actualités grâce à Le Monde.fr… Ce qui constitue une bonne partie de mon activité journalière que je peux faire maintenant n’importe où et surtout sans que je me soucie de synchroniser ces données sur mon ordinateur le soir en rentrant.

Ajoutez à ça des dizaines d’autres applications plus ou moins utiles tel que les radios internets avec VisuaRadio, la détection de morceau avec Shazam, ma banque en ligne et son interface iPhone, Wikipédia avec Wikipanion, l’application Facebook, sans oublier mes deux préférés : BunnyControl pour contrôler mon Nabaztag et GrandeGetter qui me géolocalise et qui me dit où se trouve le Starbucks le plus proche 🙂 et puis quelques jeux, pour convertir les plus difficile ou pour s’occuper en cas de désespoir total -je ne suis pas un grand joueur- et je crois que le tour est fait, impressionnant non ?

Bonus HS : et maintenant il se présente également comme une télécommande ou un pavé numérique (test) !

Le tout connecté

On sort donc totalement de la simple sphère “outil professionnel” pour rentrer dans le tout public et, surtout, en plein dans le “tous connecté, tout le temps, n’importe où“, en anglais il me semble que l’expression est “connected everywhere, everytime, everythings”. Une sorte de lien constant entre notre identité numérique et physique.

par Willie Chiang (c) Flickr

Le switch

Et donc, depuis quelques mois, je constate que de plus en plus d’amis, de collègues souhaitent ou on déjà “switché” vers l’iPhone (et je ne parle même pas du switch vers un Mac) ! Preuve que son succès n’est pas seulement dû au côté mode et brille-brille que certains voulait bien lui prêter. Non, c’est autre chose et ce sont toutes ces choses.

iPhone Your Life

Apple l’a bien compris et communique là-dessus sur une nouvelle parite de son site intitulée, à juste titre, “iPhone Your Life“. Des pages qui font la part belle à toutes ces applications tierces en plus d’être une mine d’informations sur l’utilisation qui peut être faite de ces applications, et inversemment : quelle application répond à quel usage ?

Apple a divisé notre “life” en 5 parties :

  • Autour de la ville : organisez vos sorties et votre vie citadine.
  • Voyage : gardez toutes les informations nécessaires au bout de votre doigt pendant vos expéditions.
  • A la maison : tous les outils pour vous facilitez la vie chez vous.
  • Productivité : en reprenant le fameux “Getting Things Done”, une méthode de travail dont on parle beaucoup (et que j’utilise), Apple nous montre que l’iPhone peut aussi nous aider à être productif.
  • Ludiques : comment s’amuser avec l’iPhone et ses doigts 🙂

Le site est en anglais, gageons qu’il arrivera en français d’ici quelques temps.

Et plus encore ?

L’iPhone, cet hybride entre un téléphone et un ordinateur portable, est donc un outil vite devenu indispensable pour moi, à tel point qu’il remplace une bonne partie de mes affaires habituelles et m’apporte de nouveaux services que je n’aurai même pas imaginé avoir aussi facilement a porté de main. Il est sûrement amené à évoluer, aussi bien sur un point technique (GPS, 3G sur le nouveau modèle) que logiciel (portage de mes autres services en ligne sur mon iPhone).

Dans sa forme actuelle l’iPhone présente un format facile à transporter, à utiliser et à consulter, mais certaines limites peuvent être notées, comme sa taille, par exemple, qui peut être gênante lorsque l’on consulte des sites web ou lorsque l’on veut écrire un document. L’évolution future sera telle un hybride iPhone-MacBook ?Un Macbook Nano peut-être ?

dadaev (c) Flickr

On verra bien ce que proposera Apple lors des prochaines Keynote 😉

En tout cas, moi, tout ça, ça me fait penser au DataBloc que l’on voit dans StarWars et qu’il ne quittait jamais, pas vous ?

About shigaepouyen

Aventurier à l'Opinel, mono-maniaque à temps partiel, chef de projet mobile le reste du temps.

23. November 2008 by shigaepouyen
Categories: Geekerie | Tags: , , , , , , , , , , | 6 comments

Comments (6)

  1. OK c’est bien beau mais faut claquer 50 euros par mois minimum pour profiter de tout ça 🙂
    C’est dommage qu’on ne puisse pas en profiter sans ça.

  2. JC, n’as tu pas l’impression d’être complètement addicted? Imagines tu passer une semaine au Groenloand sans connection internet? Peux tu vivre une journée sans perfusion d’octets reçus à travers ton iPhone? Au travail arrives tu a passer une heure sans toucher ou penser iPhone? Loin de moi de dire que l’iPhone est inutile, ou qu’il faut revenir au téléphone fixe parce que les ondes c’est pas bien. Mais les addictions me questionnent.

    PS: veux tu une photo du StarBucks de Surfers Paradise en Australie??

  3. Ju’ > Oui, tu as, malheureusement, tout à fait raison, c’est le prix du confort, c’est pour ça que je dis que l’iPod Touch est un iPhone Manchot car privé de sa connexion GSM l’iPhone est beaucoup moins intéressant et ce même avec une connexion wifi car on ne profite pas de toutes ces possibilités. Mais ça évoluera sûrement, c’est toujours les “early adopters” qui payent au début 🙂

    Marie > J’aime beaucoup ta prose 🙂 Mais c’est une question intéressante : non je ne me sens pas “addicted”. Bien sûr les 2-3 premiers mois, comme tout jouet, tu t’en sers tout le temps : dès qu’il vibre tu regardes tes mails, dès que t perdu tu cherches sur Google Maps ou autres… Mais ensuite quand l’attrait de la nouveauté est passée l’appareil se fond dans tes usages et tu l’utilises “intelligemment” : sans trop en faire.
    Pour répondre à ta question : oui, je peux tout à fait vivre sans mon iPhone, au Sénégal il est resté éteint pendant 15 jours, sauf quelques fois quand je voulais regarder mes mails. Au travail si je suis concentré sur une tâche je n’y pense pas. De même chez moi où je le pose dans un coin et l’oublie jetant un oeil de temps en temps “histoire de”.
    Par contre, c’est vrai qu’il a remplacé tellement d’objet dans ma vie de tous les jours que l’on peut croire que je suis toujours dessus, d’ailleurs c’est peut-être le cas et je ne m’en rends pas compte 😉

    Et pour ton PS : Oh oui ! Oh oui !! 😉

  4. Pingback: Mon nouveau téléphone est aaammmaaaayyyzzziiinnnggg !!! | ShigaBlog

  5. Pingback: iTablet, iPod Touch Max, MacBook tactile ? | ShigaBlog

  6. Pingback: [Mac] un Tablet Mac pour bientôt ? « The Whole Thing

%d bloggers like this: